PTA – Parasympathetic Tone Activity

Quid du chien, du chat et du cheval ?

3 années de R&D additionnelles furent nécessaires pour développer un algorithme dédié au marché vétérinaire. La technologie PTA (Parasympathetic Tone Activity) permet l’évaluation de la composante parasympathique du système nerveux autonome des animaux à partir de l’électrocardiogramme.

PTA2@2x

L’indice PTA apporte aux vétérinaires une valeur objective de l’analgésie en particulier en peropératoire. Le moniteur PTA offre une valeur comprise entre 0 et 100 correspondant à l’activité de la composante parasympathique du système nerveux autonome de l’animal. Plus la valeur de l’indice PTA est élevée, plus le confort de l’animal est important.

Chez l’animal, l’expression de la douleur est de nature comportementale en l’absence de communication verbale évidente. Des modèles d’échelles d’évaluation comportementale ont été développées mais ces outils ont deux défauts majeurs en sus de la variabilité inter et intra-individuelle : une probable idée anthropomorphique n’est pas parfaite et le contexte anesthésique peropératoire inhibe la réponse comportementale de l’animal.

L’indice PTA peut être utilisé pour surveiller le confort de l’animal en sortie de chirurgie et anticiper les besoins antalgiques avant son réveil. L’évaluation de la douleur chez les animaux n’est pas facile et il serait plus simple de penser à administrer à tous les animaux une dose standard d’analgésiques. Ceci représente un traitement inapproprié de la douleur qui devrait être évité. 

La douleur désormais considérée comme un symptôme doit être gérée de manière proportionnée en regard des effets secondaires potentiels. La difficulté pour les vétérinaires est de pouvoir apprécier de manière objective la douleur ressentie par l’animal au cours d’une intervention chirurgicale et ainsi adapter le traitement antalgique de manière personnalisée. Une meilleure gestion de la douleur pendant l’opération pourrait permettre un réveil dans de meilleures conditions pour l’animal.

Nous avons développé un dispositif d’analyse de la variabilité du rythme cardiaque simple d’utilisation, non opérateur-dépendant, basé sur l’acquisition du signal électrocardiographique (ECG). Nous avons d’ores et déjà pu mettre au point des indices spécifiques à trois espèces animales : une application pour les chats, une autre pour les chiens et une dernière pour les chevaux.

Pour en savoir plus